Menu
Bandeau-Image-VAE-Guide-Pratique

MENU

Compétences


Taxonomie des compétences :

Expression de vos compétences pour traduire

Le vocabulaire à employer pour exprimer par écrit , le niveau de compétence dépend du niveau du diplôme visé.

Pour illustrer en peu de mots, pour un diplôme de niveau 1 (bac+5 et au delà), vous traduisez/interprétez les phénomènes au niveau stratégique.

Pour des niveaux 3 et 2 (bac+2 à 4), vous interprétez les phénomènes au niveau intermédiaire, opérationnel.

Aux niveaux 4 et 5 (bac, cap), vous réalisez, imitez, exécutez.

Bien entendu, ces critères ne sont qu'indicatifs.


Vos capacités à interpréter, à traduire - Passage d'un niveau et type de langage à un autre - Transcodage

  • La VAE se fonde plus sur la conceptualisation (passage des faits concrets au concept) que sur l'exemplification (passage de l'abstrait au concret). Autrement dit, le candidat part de ses expériences pour les relier aux attendus conceptuels du diplôme visé.
  • Vous savez traduire votre pensée en mots, votre dossier de validation en témoigne. Vous traduisez en mots vos représentations schématiques, vos constructions conceptuelles, vos modélisations, vos processus.
  • Vous traduisez en tableaux de bord vos processus de travail. Annexez-les à votre dossier, commentez vos indicateurs .
  • Vous analysez les possibles limites d'interprétation (et les mésinterprétations) de vos compétences faites par votre lecteur (le jury). Vous prêtez attention aux mots employés, vous évitez les métaphores, repérez les ambiguïtés.
  • A partir de l'explicitation votre vécu, vous expliquez au jury ce qui fait sens par rapport au référentiel

Plus le niveau du diplôme visé est élevé, plus l'expression de vos compétences pour interpréter les conséquences des phénomènes changeants et à les traduire en plan adaptatif sont prétextes à exprimer vos compétences.

Déclinaison :

    Vous traduisez schématiquement (à quelles fins ?) :
  • les chaines globales (multisites) de valeur pour avoir une vision stratégique (vous pouvez annexer un schéma).
  • Les chaines intermédiaires (un site) de valeur pour avoir une vision sectorielle (vous pouvez annexer un schéma).
  • Les processus pour avoir une vision tactique (vous pouvez annexer les cartographies des processus majeurs en lien étroit avec le diplôme visé et leur enchainement - Situez vos responsabilités).
  • Les opérations ou tâches pour avoir une vision opérationnelle (vous pouvez annexer les diagrammes de tâches en lien étroit avec le diplôme visé). Vous représentez les chaines cinématiques des processus en évolution sur un chantier.
    Cette schématisation permet d'améliorer quoi ? De définir quoi ? De réorganiser quoi ?
  • Vous passez des grilles d'analyse aux grilles d'interprétation.
  • Vous déterminez l'enchaînement des activités ainsi que leur chemin critique (calculé comment ?) par des documents graphiques. Annexez à votre dossier de validation.
  • Vous interprétez selon un cadre d'analyse théorique précis. Lequel ? Vous vous référez à des modèles scientifiques.
    Explicitez au jury vos méthodes de calcul et d'interprétation de vos indicateurs. En fonction des résultats, comment corrigez-vous ?
  • Il vous arrive de définir le cadre d'interprétation, ses limites. Vous définissez en fonction de qui et de quoi vous interprétez. Quels sont vos processus d'interprétation ?
  • Vous définissez les méthodes d'interprétation des évaluations. Explicitez-les.
  • ous vous assurez de l'objectivité des faits, des écrits, des paroles. Comment ? Vous chassez les ambiguïtés.
  • Vous formulez les hypothèses interprétatives. Contextualisez. Comment les vérifiez-vous ?
  • Vous traduisez une situation problème en plan de recherche. Exemple
  • Vous traduisez les évènements "métiers" en flux d'information, en flux comptables.
  • Vous identifiez les sens cachés, les informations cachées. Donnez des exemples
  • Vous connaissez les enjeux d'une bonne interprétation des informations, des faits. Quels serait l'impact d'une erreur ?
  • Vous interprétez (quoi ?) à partir d'un cadre d'expression normé. Lequel ?
  • Vous interprétez les besoins, les attentes, les exigences. Vous formalisez (comment ?) l'expression des besoins. Vous les traduisez en code informatique.
    Vous interprétez les besoins des donneurs d'ordres.
  • Vous interprétez en comparant les informations avec des points de référence fixés en fonction d'objectifs préétablis. Développez.
  • Vous menez des recherches interprétatives. Développez. Quelles sont vos sources ?
  • Vous concevez, renseignez, exploitez des outils aidant à avoir des interprétations partagées. Lesquels ? Annexez et expliquez.
  • Vous avez un recul critique par rapport aux informations et outils interprétant le réel. Quels sont les limites de ces outils ?
  • Vous définissez les règles d'interprétation des tableaux de bord, des indicateurs associés. Expliquez.
  • Vous interprétez par pensée déductive. A partir de quelles données ?
  • Vous interprétez en organisant les données, en recherchant les régularités, les évolutions, les tendances. (Pensée inductive)
  • - Vous affinez vos interprétations par opposition et /ou complémentarité avec d'autres concurrentes. Exemple. (Pensée dialectique)
  • Vous mettez en relation les données, recherchez les interactions, associez les données de façon créative et non conventionnelle. (Pensée divergente)
  • Vous traduisez en déplaçant les données dans un contexte nouveau. (Pensée analogique)
  • Vous traduisez les objectifs stratégiques en plan d'action opérationnel. Comment ? Exemple.
  • Vous interprétez la pensée, les intentions des personnes en observant leurs actes, leurs attitudes.
  • Vous interprétez les attentes subjectives des parties prenantes. Vous les transformez en objectifs concrets et réalisables. Exemple. Quelles sont les relations avec votre plan de négociation ?
  • Vous savez interpréter les circonstances et leur influence sur les faits. Vous les reliez logiquement.
  • Vous repérez les facteurs de confusion et les complexités.
  • Vous savez mettre en relation les causes et les effets. Exemple.
  • Vous repérez les biais cognitifs, évitez les déformations cognitives (généralisation ou personnalisation excessive).
  • Vous repérez les facteurs de mauvaises interprétation. Quels sont les principaux risques liés aux éventuelles erreurs d'interprétation ? Comment les prévenez-vous ?
  • Vous savez interpréter :
    les textes juridiques ; les comptes de l'Organisation ; les contrats ; le cahier des charges ; les chiffres et les statistiques ; les notes de calcul ; les diagrammes et graphiques ; des dossiers techniques ; des schémas et synoptiques ; abaques ; les grafcets ; les plans d'ensemble et détaillé ; les documents (normés ?) constructeurs, administratifs, comptables, financiers, commerciaux ; des schémas de construction, de production et des flux ; les plans de recettes techniques et fonctionnelles ; des rapports scientifiques ; des programmes informatiques ; une enquête ; les tests ; le fonctionnement de l'Organisation ; des procédures ; un mode d'organisation, de production ; les choix et les décisions ; un diagnostic ; les performances ; des résultats (notamment d'analyses) ; les motivations ; les enjeux ; les attentes ; les besoins ; un contexte ; l'environnement ; vos observations ; la pensée, l'opinion, les évaluations et les raisons d'autrui ; un CV ; les non-dits ; les émotions ; les comportements ; des intentions ; vos expériences ; votre époque ; les réalités sur le terrain et leurs évolutions.
    Comment traduisez-vous vos interprétations en décision, en plan d'action ? Expliquez.
  • Vous traduisez les données sous forme de schémas, tableaux ou autres, de savoirs théoriques. Exemple. Annexez à votre dossier
  • Vous repérez ce qui est important à chaque étape d'un processus.
  • Vous avez de l'intuition. Votre sensibilité enrichit votre lucidité, la pénétration de vos jugements.
  • Vous interprétez les causes de vos réactions émotionnelles ainsi que celles d'autrui. Quelles sont les limites ?
  • Vous émettez des hypothèses. Vous développez l'imagination des états possibles des situations. Quels sont vos dispositifs prospectifs ?
  • Vous développez les compétences nécessaires à l'interprétation créatives préalable à l'analyse.
  • Vous déduisez. Vous éprouvez vos modes de compréhension et vos raisonnements logiques
  • Vous savez lorsque vos mesures et études sont vraies et justes ou suffisamment vraies et justes. Vous évaluez les niveaux d'incertitude et interprétez les risques associés.
  • Vous savez exprimer les compétences mobilisées pour interpréter à partir de faits vécus. Exemple. La VAE est une démonstration raisonnée.
  • Vos capacités à interpréter vous permettent de correctement évaluer, décider, valider. Exemple
  • Vous commentez, justifiez en comité de direction ou en comité de pilotage vos interprétations. Illustrez
  • Vous savez formuler des critiques constructives
  • Vous traduisez les exigences des parties prenantes, les attentes liées aux produits, aux services, aux processus en plan d'action.
  • Vous traduisez en plan d'action les exigences des normes. Avez-vous participé à la normalisation de votre structure ?
  • Vous identifiez, évaluez les distorsions d'interprétation, les amalgames. Vous formez à la juste interprétation.

MENU

Compétences