Bandeau-Image-VAE-Guide-Pratique

Critères, indicateurs et déterminants


Ces définitions et mots-outils sont indispensables pour créer les opportunités d'exprimer ses acquis, comprendre la logique de la VAE, interroger ses situations de travail, rédiger le livret (dossier) de validation.

Les thématiques à étudier sont similaires quel que soit le type de diplôme visé (sciences, droit, technologie, finance, sciences humaines et sociales, santé, sport,…).
En cela la procédure est modélisable.


Critères, vos déterminants : désignent ce par rapport à quoi construire une évaluation . La cible, le résultat à atteindre sont pris comme référence (le référent). Les critères permettent d’identifier, de mesurer des effets (critère de productivité, de compétivité, de conformité, de notoriété, d'exigence, de comportement, …) par rapport à des normes requises, une définition préétablie. Ce sont des paramètres de décision qui circonscrivent les objectifs.
Exemples de critères qualité : la fiabilité, l'exactitude, la crédibilité, l'efficacité, l'efficience, la sécurité, l'ergonomie, la compatibilité, l'interopérabilité, la modularité, la testabilité, la corrigibilité, l'adaptabilité, la complémentarité, la reproductibilité, la transférabilité, la perfectibilité, la maintenabilité, l' impact ...

Vous avez sélectionné le diplôme à valider en fonction de quels critères ?
- Si vous souhaitez valider intégralement le diplôme visé grâce à vos acquis d'expérience, le principal critère est la concordance entre vos acquis et les attendus du diplôme. Cette concordance est mesurée par un taux. Il doit être d'au moins 80 %. Vous ne visez donc pas UN diplôme, mais CE diplôme sélectionné parmi plus de 10 000.
- Si vous souhaitez valider une partie du diplôme par VAE et le reste par formation, d'autres critères sont possibles : notoriété de l'école, lieu, coût, cohérence avec votre projet,...
Si vous cherchez un conseil en orientation, contactez-nous à cette adresse : contact@vaeguidepratique.fr et adressez-nous un CV détaillé pour guider nos recherches.


Les critères d'évaluation sont des éléments d’information , prédéfinis dans un système d’évaluation. Ils repérent les valeurs à estimer et les mesurent. Ils vérifient que les activités sont bien réalisées, que les résultats sont conformes. On distingue donc des critères de réalisation et des critères de réussite.

Pour fonder sa délibération, le jury définit les critères qui caractérisent les attentes du diplôme et les acquis de vos expériences.


Indicateurs, repères, alertes : “ Information choisie, associée à un phénomène, destinée à en observer périodiquement les évolutions au regard d’objectifs périodiquement définis ”. ( Les taux de... , indice de... par exemple). ISO 8402 et 9000. Voir tableau de bord .
Ils désignent ce à partir de quoi porter une appréciation (le référé). Ce sont des points de repère concrets, objectifs, qui permettent de révéler, constater, d'enregistrer, de suivre les évolutions, déduire les tendances, de surveiller, de renseigner, de décider . Ils sont en étroite relation avec les objectifs prédéfinis, les performances visées, un référentiel . Ils présupposent l’existence de problématiques qu’ils contribuent à éclairer. Les indicateurs doivent être fiables, pertinents, spécifiques ou exhaustifs, quantifiables, objectifs, précis, reproductibles (indicateurs financiers, qualité , de sécurité , d'environnement, d'activité, de processus , de résultats).
- Les indicateurs structurels permanents sont déterminés par les objectifs stratégiques et fonctionnels eux-mêmes reliés au contexte général et aux problématiques de l'entreprise.
- Les indicateurs conjoncturels sont associés à un projet , un plan de changement , à la gestion d'un problème .

Le candidat à la VAE s'attachera à communiquer au jury des indicateurs de compétences pertinents liés aux attendus du diplôme visé (une taxonomie d'indicateurs). Il les justifiera, les commentera, indiquera comment il les exploite.

Les indicateurs d'évaluation ( échelles, niveaux, indices, taux, valeurs d'un paramètre pertinent) permettent de chiffrer, qualifier les critères d'évaluation de façon objective. Ils se composent d'indicateurs classés par nature (indicateurs physique, économique , humain, de suivi, d'environnement, d'actions ou d'efficience , de moyens ou de productivité, de qualité , de résultat ou d'efficacité ,...) et par mesures de valeur. Ils sont en lien cohérent avec les objectifs . Ces indicateurs peuvent être définis dans votre dossier. Types de résultat obtenu : échelle de 1 à 20 - excellent, bon, passable, insuffisant, mauvais - fiable ou non fiable, est ou n'est pas, go ou no go, maîtrisé ou pas maîtrisé, accroitre ou diminuer, acquis ou pas acquis, concordance ou discordance, niveau de qualité... Voir évaluation .

Pour fonder sa délibération, le jury mesure les niveaux de relation entre les acquis et les attendus du diplôme. Ils peuvent se définir ainsi (du plus faible au plus élevé) : relation inexistante, prise de conscience, début d'analyse, formalisation, pilotage, optimisation, modélisation, production de connaissances.
Bien entendu, plus les relations sont étroites avec les attendus du diplôme plus la réussite est acquise.

Paramètres de règlage, désignent les éléments de base nécessaires :


- à description d'un objet, d'un phénomène,
- à la mesure de l'objet d'étude,
- au suivi de l'avancement des mesures prises.
La variation de ces éléments entraîne des changements conformes à des attentes prédéfinies, ce qui influe sur la prise de décision . Leur valeur ou leur nom sont précisés. Ils visent à définir des données stables et standardisés.
Illustration : les paramètres de rentabilité d'un produit sont le prix d'achat, le prix de vente, les quantités vendues, le stock moyen, le délai de paiement, le linéaire développé. En modifiant un ou plusieurs de ces paramètres on améliore la rentabilité.
- Quelles fourchettes de valeurs attribuez-vous aux paramètres clés ?
- Quels sont les liens logiques entre critères et paramètres ?

Questions :
- Quels acquis d'expérience sont révélées par vos capacités à fixer des critères ? A définir, renseigner et analyser des indicateurs ?
- De quelle nature sont vos indicateurs ? Quels sont vos critères de choix pour... ?
- Comment identifiez-vous, sélectionnez-vous vos critères et indicateurs qualité, de décision, de pilotage, de contrôle, d'évaluation, de correction,... ? Quels sont vos critères d'appréciation ? Quelles sont leurs raisons d'être ( objectifs ) ? Quels sont leur rôle ? Quels sont les champs mesurés ? En quoi sont-ils cohérents et pertinents ? Comment les pondérez-vous ? Les formulez-vous mathématiquement (taux, ratios, dénombrement, cotation,...) ? Comment les calculez-vous ? Comment analysez-vous vos ratios ?
- Vos critères font-ils l'objet de tests d'évaluation avant adoption ? Lesquels ?
- Quelles catégories de paramètres renseignez-vous ? Quels paramètres de règlage effectuez-vous ? Comment faites-vous interagir les paramètres de règlage entre eux ?
- Quelle est l'influence de la stratégie sur le choix des indicateurs ? Problématisez . Quels sont les indicateurs fondamentaux de votre profession ? Quels sont vos indicateurs stratégiques , de gestion financière et non-financière, de contrôle des opérations, d'alerte ? Quels sont les indicateurs qui vous permettent d' anticiper (quoi ?), ceux qui vous permettent de choisir, de réagir (à quoi ?) ? Quels sont les indicateurs de performance des processus ?
- Qui définit les critères ? Les indicateurs ? Comment les renseignez-vous ? Comment contrôlez -vous le respect des critères ? Comment les pondérez-vous ? Comment les représentez -vous ?
- Quels sont vos points de repère ? Vos références ? Vos seuils d'alerte ? Ils permettent d'identifier quelles vulnérabilités et opportunités ?
- Comment savez-vous que les critères et indicateurs retenus sont exhaustifs ? Objectifs ? Pertinents ? Quantifiables ?
- Définissez-vous le champ d'applicabilité de vos indicateurs ? Quel est-il ?
- Comment identifiez-vous les facteurs déterminants et influents ? Quels sont-ils ? Comment les analysez-vous ? Les mesurez-vous ?
- Quels sont vos critères de segmentation ? Comment hiérarchisez-vous les critères et indicateurs ?
- Les indicateurs (de suivi et d'évaluation) sont reliés à quels objectifs ? Quels points critiques ? Quels besoins ? Ont-ils une durée ? Comment les reliez-vous au contexte ? Qui les utilise ?
- Comment vous assurez-vous que vos indicateurs sont fiables et incontestables ? Définissez-vous les méthodes de recueil de données et de calcul ? Quand les mettez-vous à jour ? Comment et à quoi les comparez-vous ? Comment les reliez-vous ensemble ? Comment les actualisez-vous ? Comment les représentez-vous ? Auprès de qui les diffusez-vous ?
- Comment savez-vous que vos indicateurs désignent une réalité et non pas une abstraction ? Déterminez-vous la faisabilité des indicateurs ?
- Comparez-vous vos indicateurs à des indicateurs externes à l'organisation (benchmarking) ?
- Quelles sont les évidences déduites à partir des indicateurs ? Quelle est la sensibilité de vos indicateurs ?
- Quelles sont les interdépendances entre indicateurs (indicateur composite) ?
- Quels sont les critères en contradiction ? Comment arbitrez-vous ?
- Les indicateurs permettent de prendre quelles décisions ?