Bandeau-Image-VAE-Guide-Pratique

Connaissances - Savoirs théoriques


Ces définitions et mots-outils sont indispensables pour créer les opportunités d'exprimer ses acquis, comprendre la logique de la VAE, interroger ses situations de travail, rédiger le livret (dossier) de validation.

Les thématiques à étudier sont similaires quel que soit le type de diplôme visé (sciences, droit, technologie, finance, sciences humaines et sociales, santé, sport,…).
En cela la procédure est modélisable.


Ensemble des représentations, idées ou perceptions acquises dans le cadre de formations initiales et/ou professionnelles et/ou par l'expérience. AFNOR Association française de normalisation. La compétence n'est donc pas la connaissance même si les savoirs sont susceptibles d’être activés dans toutes situations de travail.

Se distinguent :

  • Les connaissances conceptuelles et langagières pour savoir comprendre : ce sont les concepts, les savoirs disciplinaires, théoriques - essentielles dans le cadre de la VAE - qui existent indépendamment du contexte professionnel, les connaissances encyclopédiques (connaissances des objets, des évènements, des êtres, de la culture...). Ses connaissances renvoient aux diplômes, à la maitrise des langues vivantes, aux habilitations et certifications officielles...
    Le candidat à la VAE annexera les attestations de formation et éventuellement une synthèse du référentiel.
  • Les connaissances stratégiques (relatives au macrocentexte) et spécifiques à l'environnement professionnel (les savoirs pratiques capitalisés par les retours d'expérience) : le contexte du travail, savoirs sur les produits, les services, les processus internes (macros et micros), le marché, l'emploi des outils, les règles de gestion propre à l'entreprise, l'administration de l'Equipement, la culture d'entreprise, les codes et conventions propres au métier, les spécificités des parties prenantes.
    Elles sont acquises soit par une démarche volontaire de formation, soit elles sont induites par l'action elle-même. Dans ce second cas, elles deviennent aussi des connaissances nées de l'expérience.
  • La connaissance métacognitive : connaissance de sa propre cognition.
  • La VAE privilégie comme source de connaissance, l'étude descriptive et analytique des expériences du candidat. Plus le niveau du diplôme visé est élevé, plus l'expression des contenus de sa conscience des phénomènes sera à exprimer (phénoménologie).

Questions :

  • Quels sont les liens entre vos connaissances et vos savoir-faire ? Entre vos connaissances et l'attitude professionnelle appropriée ? Entre vos connaissances théoriques et le diplôme visé ?
  • Quelles informations collectez-vous pour connaitre ? Comment les exploitez-vous ?
  • Comment actualisez-vous vos connaissances pratiques, théoriques et procédurales ? Comment les approfondissez-vous. Annexez le decriptif de votre parcours de formations professionnelles continues. Vous pouvez y adjoindre les référentiels.
  • Comment suivez-vous l'avancée des connaissances dans votre branche d'activité ? Annexez vos sources documentaires.
  • Transmettez-vous vos connaissances ? Comment ?