Bandeau-Image-VAE-Guide-Pratique


Glossaire VAE


Glossaire VAE :
Accompagnement à la VAE

Ces définitions et mots-outils sont indispensables pour comprendre la logique de la VAE, interroger vos acquis, rédiger votre livret (dossier) de validation.

Les thématiques à étudier sont similaires quel que soit le type de diplôme visé (sciences, droit, technologie, finance, sciences humaines et sociales, santé, sport,…). En cela la procédure est modélisable.


L'accompagnement n'est pas à confondre avec une formation

.

Depuis que nous exerçons, nous constatons que de très nombreux candidats ne comprennent pas la finalité de ce service qu'ils confondent avec une aide à la réussite. Ce n'est pas toujours le cas. En conséquence, ils sont très souvent déçus par le contenu. Lisez les pièges de l' accompagnement .

"Accompagnement" n'est qu'un mot qu'Il est important de définir, car son contenu et sa qualité diffèrent très sensiblement selon les organismes. Bien des candidats échouent à cause d'accompagnements superficiels. La durée de celui-ci et les labels dits "qualité" ne sont pas forcément des indicateurs suffisants pour évaluer sa pertinence. Le nombre important d'abandons en cours de prestation le révèle.

Attention aux mauvais conseils. Ne prenez aucun risque avec le jury. Mettez-vous à sa place, il a besoin d'établir une vérité. Aussi ne déléguez pas votre bon sens qui vous guide lors de la construction de votre dossier de preuves.

Donc dès le début de la démarche, votre sens critique , votre vigilance et vos capacités d'évaluation seront mobilisés. Les pièges sont nombreux. Les repérer ne seront pas les moindres marques de vos acquis d'expérience.
Nous conseillons de demander un contrat écrit explicitant le contenu détaillé de cette prestation. Si l'organisme accompagnateur ne sait pas expliciter les outils et méthodes de sa prestation comment pourrait-il vous aider à expliciter par écrit vos processus de travail et les relier au diplôme ?


Nous partons du principe que le candidat est correctement orienté, ce qui hélas n'est pas toujours le cas.

Lorsqu'un candidat est reconnu apte à valider les acquis de ses expériences sur la certification qu'il a préalablement sélectionnée selon des critères pertinents, l'organisme responsable du diplôme visé propose (impose parfois) son accompagnement. Il est difficile d'évaluer le bien-fondé de cette prestation que le candidat règle souvent d'avance.

Cet appui normalement facultatif a pour buts :

  • De donner des conseils généraux et des précisions sur les attentes du jury (explicitation des attendus du diplôme visé, leurs limites),
  • De sélectionner les situations de travail à décrire et analyser, car susceptibles de produire les compétences et connaissances recensées par le diplôme visé ((les situations-prétextes pour exprimer) ,
  • De donner des outils de pensée pour être probant et exhaustif, et une méthode permettant d'organiser son travail à chaque étape de la démarche,
  • De conseiller pour créer une écriture guidant la compréhension de votre lecteur (le jury) et pallier toute ambiguïté. Autrement dit, l'accompagnateur aide le jury à vous comprendre.

1 - L'explicitation descriptive

  • Favoriser, grâce à un questionnement approprié, l'accès à la mémoire concrète, d'évocation et procédurale (savoir comment) du candidat en faisant référence à son vécu authentique,
  • Aider le candidat à exprimer par écrit, puis oralement son parcours d'expérience (surtout les périodes et les actions clés). Offrir une méthode d'explicitation des compétences (transfert du faire au dire, passage de l'implicite à l'explicite et du pré-réfléchi au réfléchi - Extraire les informations importantes masquées par un langage inadéquat),
  • Structurer les descriptions.

2 - L'explicitation analytique (passage du savoir-faire au savoir théorique sous-jacent, mise en pertinence) :

  • Approfondir au moyen de questions précises pour révéler le sens (relier de façon logique : connaissance, savoir-faire et attitude professionnelle) et de la valeur,
  • Vérifier les structures des raisonnements,
  • Rapprocher les expériences signifiantes du parcours du candidat (c'est-à-dire indicatrices du niveau des compétences) avec le référentiel du diplôme visé (mise en cohérence) : repérer les écarts, tenter de les compenser, éliminer les informations subalternes.

3 - L'appui décisif :

  • Relire de façon critique le dossier de validation (annoter, questionner, éventuellement corriger les écrits, conseiller, contrôler les interprétations),
  • Préparer le passage devant le jury (appui dialectique).


En résumé, quels sont vos besoins essentiels ?


1 - Une bonne orientation.

La mauvaise orientation est la principale cause d'échec. Attention, l'étape recevabilité n'est pas l'assurance de la pertinence optimale de l'orientation. Le choix est vaste, des milliers de diplômes sont accessibles.

2 - Comprendre que vous n'êtes pas un étudiant, mais un professionnel exerçant des responsabilités et qui peut-être, en sait davantage que les enseignants.

Expliciter la portée desdites responsabilités est donc essentiel.

3 - Comprendre que l'employé est dans l'action, acteur.

S'il devient candidat à la VAE, il est hors l'action, spectateur. Vous avez besoin d'un accompagnateur qui aide à passer du rôle d'acteur à celui de spectateur critique (l'effet miroir). Il est indispensable de tester les compétences de l'intervenant à mener une interview d'explicitation.

4 - Comprendre que 80% à 90% de votre réussite repose sur la précision et la pertinence de vos écrits.

Les risques de ne pas se faire comprendre par un jury de validation sont importants. Faire et exprimer par écrit la construction et la réalisation du faire sont deux compétences différentes.

C'est le dossier de validation qui transmet le sens et vos méthodes pour le construire. Il traduit la netteté de vos schémas de pensée et l'intelligence avec laquelle vous interrogez vos pratiques, car il ne s'agit pas d'évoquer que les résultats obtenus, mais les processus qui ont permis de les atteindre.
Plus ce qui y est signifié est riche, clair et en cohérence avec le référentiel diplôme, plus la démonstration est probante. Votre réussite dépend largement de cette habileté à mettre le jury en situation d'évaluation.

Il ne suffit pas de constater que vos acquis correspondent au contenu du diplôme visé à la seule lecture d'un CV, il faut savoir les exprimer en détail pour les rendre visibles, intelligibles et évaluables, car chaque secteur d'activité, chaque entreprise a ces spécificités. Le jury est loin de les connaitre toutes, mais il perçoit l'effort du candidat pour être compréhensible (pédagogie de sa propre expérience) et convaincant. Il ne s'agit pas non plus de savoir si ce que vous faites dans l'exercice de votre métier est bien ou pas. Votre employeur a déjà apprécié votre valeur professionnelle. La VAE n'est pas un examen. C'est un travail didactique et dialectique, l'art de décrire et d'analyser des réalités correspondant aux attendus d'un diplôme, pas d'une fiche de poste.

Si vos acquis ne sont pas en étroite relation (contenu et niveau) avec le diplôme visé, aucun accompagnement ne pourra combler cet écart. La VAE n'est pas une formation. Vous savez déjà, il faut le prouver. L'accompagnement aide à construire cette démonstration probante.
Nous espérons que notre site est concluant de ce point de vue.


L’accompagnement est un service payant pouvant être pris en charge.

- Avant de se déterminer sur l'opportunité d'un accompagnement, le candidat à la VAE doit impérativement se renseigner sur ce qu'il peut en attendre. Beaucoup d'organismes agréés ou non, réclament le paiement anticipé de ce service. Le candidat est ensuite enfermé dans une procédure dont il ne contrôle pas la qualité et au coût parfois sans commune mesure avec ce qu'il est en droit d'attendre.

N'ayez aucun présupposé. Enseigner à un profane et accompagner un professionnel (parfois d'un niveau supérieur aux enseignants) sont deux compétences différentes. La VAE remet en cause, y compris les enseignants. Nous sommes bien placés pour le savoir, car nous en accompagnons de nombreux sur des masters pros 2 ou au-delà. Ils ont les mêmes difficultés que les autres candidats pour exprimer leurs compétences.

Evaluez le prestataire de ce service exactement comme vous le faites avec vos fournisseurs en situation normale de travail, car le niveau de coopération est très variable.

Comment ? Très simplement.
Si la prestation est explicitée (par écrit), définie, justifiée, il y a de fortes présomptions que l'on saura vous aider à expliciter, définir et justifier.
A défaut, nous vous conseillons vivement d'auditer l'accompagnateur avant d'arrêter votre décision:
Est-il disponible ?
Sait-il préciser sa pensée ?
Sait-il m'informer, me conseiller avec précision ?
Sait-il m'interroger ? Où est-il flou ?
Relira-t-il attentivement mes écrits ?
Est-il probant ? Bref, saurait-il valider ses propres acquis ?
A défaut, il est inutile d'investir dans une prestation qui n'apportera rien.


L'accompagnement est soit collectif, soit individuel


- L'accompagnement collectif n'aborde souvent que les généralités. Autant lire notre site.
- L'accompagnement individuel se concentre sur les spécificités du parcours du candidat. Il est personnalisé et s'adapte au rythme de travail de la personne. Il vise l'explicitation et l'analyse complètes et précises de son parcours d'expérience afin de mettre en évidence toutes les compétences, connaissances et les valeurs singulières contenues. Il repère les omissions, les imprécisions, les sur ou sous-évaluations par rapport au diplôme. Il suggère des corrections.

Pour les personnes ne pouvant pas se déplacer ou non résidentes en France (voir VAE en expatriation ) un accompagnement à distance, par téléphone ou assisté par ordinateur, est mis en place. Il a selon nous davantage de valeur qu'un entretien en face à face. L'éloignement aide le candidat à "entendre ses propres dires" donc à mieux les interroger. Il diminue aussi considérablement les coûts.

VAE Guide Pratique a opté pour un accompagnement individuel, différencié, à distance et uniquement aux étapes clés de la démarche. Nos accompagnateurs sont neutres par rapport à l'organisme valideur.

Plus le niveau du diplôme est élevé, plus la maitrise de l'écrit est indispensable. Aussi, nous concentrons nos efforts d'accompagnement sur la relecture critique des écrits, car 80% à 90% de la réussite du candidat dépend de leur pertinence par rapport au diplôme. Toujours dans l'intérêt des candidats, nos remarques sont toutes écrites : "les écrits restent, les paroles s'envolent".

Autrement dit, nous pensons que l'accompagnement doit d'abord être écrit et ensuite oral, non le contraire.

Les accompagnements téléphoniques (autant que nécessaire) suivent notre intervention écrite. Selon nous, c'est la méthode d'accompagnement la plus efficiente et la moins onéreuse pour les candidats. Il est préférable d'enregistrer l'accompagnateur pour ne perdre aucune information.

Selon cette logique, il est infiniment plus productif de consacrer 8 heures d'accompagnement à la relecture critique du dossier de validation que 16 heures d'entretiens oraux collectifs.
L'accompagnement oral en face à face n'offre aucune réelle valeur ajoutée, puisque la VAE s'ancre prioritairement dans le langage écrit. Nous faisons en sorte que vos mots ne soient pas des coquilles vides, mais qu'ils soient remplis de sens.

L'attention des candidats doit prioritairement se focaliser sur :
1 - l'emploi de la terminologie appropriée à l'expression du contenu et du niveau des compétences.
2 - La structuration des écrits et la verbalisation des relations entre les situations de travail et les attendus du diplôme visé. Seul un travail sur l'écrit permet cette précision de langage qui place le jury en situation de juste évaluation.

Le candidat règle à la fin de nos prestations, après constat de la qualité du service que nous rendons. Il n'est pas enfermé dans une procédure rigide, de valeur incontrôlable et très inégale et pouvant occasionner des frais importants, à payer d'avance, parfois sans commune mesure avec des services légitimement attendus.

Contactez-nous à cette adresse courriel : contact@vaeguidepratique.fr Notre travail s'organise pour que le candidat puisse contrôler à chaque étape, la qualité et les coûts induits par nos prestations. Lisez nos modalités de fonctionnement et notre déontologie.



Glossaire VAE