Bandeau-Image-VAE-Guide-Pratique


Expression de votre gestion du stress, des urgences


Le vocabulaire à employer pour exprimer par écrit , le niveau de compétence dépend du niveau du diplôme visé.

Pour illustrer en peu de mots, pour un diplôme de niveau 1 (bac+5 et au delà), vous concevez, définissez , décidez , validez, transposez au niveau macro, stratégique.

Pour des niveaux 3 et 2 (bac+2 à 4), vous participez (participation indispensable ou en soutien) à la conception, aux décisions (explicitez précisément votre contribution et ces limites), vous adaptez au niveau intermédiaire, opérationnel.

Aux niveaux 4 et 5 (bac, cap), vous réalisez, imitez, exécutez.

Bien entendu, ces critères ne sont qu'indicatifs.


Votre savoir-faire en situation de stress, d'urgence ; construction de la confiance, capacité à faire face, votre maitrise émotionnelle.
  • Votre capacité à gérer des situations complexes révèle le niveau de vos responsabilités et de vos acquis d'expérience. Exemple.
  • Le sérieux de votre préparation à l'oral de validation : synthèse écrite des arguments, mémorisation, scénarisation du discours, permet de maitriser votre stress.
  • La confiance en votre travail préparatoire permet de répondre avec précision aux membres du jury de validation sans précipitation excessive, sans hésitation préoccupante.
Déclinaison :
    Plus le niveau du diplôme visé est élevé, plus l'expression de vos compétences pour identifier et remédier au stress dû aux phénomènes changeants est prétexte à exprimer vos compétences.

  • Vous appliquez, ou faites appliquer les bases juridiques associées aux plans d'urgence. Quelles sont-elles ?
  • Votre résistance au stress améliore vos pratiques professionnelles. Expliquez.
  • Vous avez développé et appliqué des méthodes pour contrôler votre stress. Lesquels ? Pensez gestion du stress en situation temporaire ou prolongée.
  • Vous repérez les facteurs déclenchants du stress chez vous et chez autrui (contexte professionnel, organisation, ergonomie, conditions de travail, niveau de performance, type de management, compétences). Comment agissez-vous dessus ?
  • Vous identifiez les syndromes d’épuisement professionnel des membres de votre équipe . Vous identifiez les excès d'agressivité ou de soumission.
  • Pour surmonter le stress, vous prenez le temps d'examiner chaque problème , vous prenez du recul .
  • Vous repérer les conflits internes, chez vous comme chez autrui. Quelles sont les principales contraintes physiques, psychiques, sociales auxquelles vous faites face ?
  • Vous repérer ce qui attire et ce qui repousse, chez vous comme chez autrui. Vous savez sensibiliser à votre propre confiance en vous.
  • Vous repérez les pensées, les paroles et les comportements automatisés chez vous et chez autrui.
  • Vous savez calmer les émotions susceptibles de perturber vos bonnes pratiques. Comment avez-vous appris ? Quand est-ce que vos activités mobilisent vos émotions ?
  • Vous aidez votre équipe faire face à des situations stressantes. Comment ?
  • Vous dissipez les situations qui créent de l'insatisfaction, des tensions (remédiation). Comment faites-vous ?
  • Vous savez vous extraire d'une ambiance stressante. Comment faites-vous ? Vous reconnaissez les émotions et mécanismes de défense spontanés qui vous dominent en situation de stress.
  • Votre travail d'équipe et vos échanges inter ou pluridisciplinaires vous aident à gérer le stress. Développez. Quels sont les liens entre gestion d'équipe et gestion du stress ? Quels sont les liens entre gestion d'équipe et gestion du stress ?
  • Les pressions aux objectifs et résultats ne perturbent pas votre attention .
  • Vous ne perdez pas vos moyens face à des situations de tension ou face à des imprévus .
  • Vous avez une bonne santé et une bonne endurance au stress et une bonne capacité de récupération. En quoi la pratique régulière d'exercices physiques est-il indispensable pour accomplir correctement vos missions ?
  • Vous ne répercutez pas votre stress sur votre entourage professionnel .
  • Votre confiance en vous-même vous permet de résister aux contrariétés et aux frustrations.
  • Vous analysez puis contrôlez vos stratégies d'évitement des situations stressantes. Exemple.
  • Affronter les problèmes est selon vous, un bon moyen de se former et de développer de nouveaux mécanismes de contrôle ? Exemple
  • Vous maitrisez des techniques de gestion du temps et d’ organisation des tâches. Lesquelles ?
  • Vous planifiez votre travail en fonction des priorités .
  • Vous savez prendre les décisions qui s’imposent au bon moment. Exemple.
  • Vous avez déjà pris des décisions importantes impliquant vos équipes. Lesquelles ? Expliquez
  • Vous savez temporiser.
  • Vous savez interrompre une activité pour vous consacrer à une urgence et la reprendre sans hésitation.
  • La pression vous stimule.
  • Vous cultivez une distanciation émotionnlelle : l'humour, la dédramatisation. En quoi ce recul est-il important ?
  • Vous cultivez l'authenticité, sans masque ni prétention.
  • Vous gardez votre calme, vous contrôlez vos états intérieurs, vos impulsions.
  • Vous veuillez à ne pas manifester une décontraction incompatible avec vos responsabilités, avec vos fonctions (y compris le jour de l'oral de validation) .
  • Vous optimiser vos gestes pour diminuer la fatigue. Vous menez des études d'ergonomie.