Bandeau-Image-VAE-Guide-Pratique


Compétences


Taxonomie des compétences :
Expression de votre éthique professionnelle
Déontologie

Le vocabulaire à employer pour exprimer par écrit le niveau de compétence dépend du niveau du diplôme visé.

Pour illustrer en peu de mots, pour un diplôme de niveau 1 (bac+5 et au delà), vous concevez, définissez , décidez , validez, transposez au niveau macro, stratégique.

Pour des niveaux 3 et 2 (bac+2 à 4), vous participez (participation indispensable ou en soutien) à la conception, aux décisions (explicitez précisément votre contribution et ces limites), vous adaptez au niveau intermédiaire, opérationnel.

Aux niveaux 4 et 5 (bac, cap), vous réalisez, imitez, exécutez.

Bien entendu, ces critères ne sont qu'indicatifs.

La dominante de vos acquis d'expérience est en relation avec le management de la communication interne et externe, VAE GUIDE PRATIQUE vous oriente vers un diplôme bac +3, + 4, + 5 ou au-delà.
Adressez-nous un CV explicite et nous vous orienterons et conseillerons.
Dans un second temps, nous pouvons vous accompagner .


Votre éthique professionnelle. L'altérité, la dignité Les valeurs abstraites

Votre dossier de validation démontre que vos règles éthiques professionnelles permettent d'interroger vos pratiques quotidiennes, de les améliorer e continu donc de développer des acquis d'expérience.

Plus le niveau du diplôme visé est élevé, plus l'expression de votre connaissance du cadre légal et de votre capacité à le traduire en modalité pratique sont prétextes à exprimer vos compétences.

Déclinaison :

  • Votre déontologie vous aide à améliorer vos pratiques professionnelles. Comment ? Expliquez. Quels sont les grands principes déontologiques ?
  • Vous définissez le degré d'intégrité scientifique. Explicitez et justifiez.
  • Vous prenez en compte toutes les contraintes qu'imposent vos missions. Quelles sont-elles ?
  • Vous vous réunissez (avec qui ?) pour réfléchir le sens fondamental de la loi. Exemple. Vous appliquez, ou faites appliquer le cadre juridique associé à vos pratiques.
  • Vous devez porter serment. Expliquez
  • Vous veillez au respect de la justice et de l'intégrité au travail. Comment ?
  • Vous avez une conscience aigüe de vos devoirs et obligations. Quels sont-ils ? Quels sont les impacts sur vos pratiques ?
  • Vous tenez compte de l'équilibre à ménager entre divers intérêts en présence.
  • Vous élaborez des méthodes pour doter votre structure ( équipe ) d'un esprit éthique. Explicitez. Vous participez à une analyse contextuelle des questions déontologiques.
  • Votre structure de travail s'est adaptée aux exigences de l'ISO 26000 (Respect les droits de l’Homme, des conditions de travail, de l’environnement, des bonnes pratiques des affaires, des consommateurs, de la contribution au développement local et de la gouvernance). Quels sont les impacts sur vos pratiques ?
  • Vous définissez les enjeux de l'éthique professionnelle. Evoquez vos chartes profesionnelles.
  • Vous avez été confronté à des dilemmes éthiques. Explicitez-les. Vous avez recherché toutes les alternatives possibles et examiné leurs conséquences. Quels étaient les éléments d'analyse ? Quelles étaient les incompatibilités ?
  • Vous définissez des critères éthiques. Dans quels domaines ? Quels sont ces critères ? Justifiez-les.
  • Vous repérez les situations ou suggestions potentiellement contraire à l'éthique. Exemple. Comment identifiez-vous les écarts par rapport aux exigences éthiques ? Règlementaires ?
  • Vous vérifiez la conformité aux exigences règlementaires, des normes, du cahier des charges, des contrats, des spécifications clients. Vous vérifiez que ces dispositions sont connues, comprises et appliquées.
  • Les critères éthiques ajoutent du sens à ce que vous faites.
  • Vous réconciliez éthique et responsabilités. Quelles garanties donnez-vous ?
  • Vous réconciliez éthique et décision . Vous explicitez clairement vos décisions. Vous les justifiez, mesurez l'impact .
  • Vous réconciliez l'éthique avec les exigences sociales et économiques. Développez.
  • Vous réconciliez éthique et dialogue. Quelles instances de dialogue créez-vous ? Animez-vous ?
  • Vous réconciliez éthique et évaluation .
  • Vous tâchez d'être équitable ; vous avez le sens du bien public, du service du public ; vous manifestez votre souci des autres, de votre équipe .
  • Vous intervenez dans le but d’aider et de faciliter le bon accomplissement des activités de vos collègues ou subalternes. Exemple.
  • Vous n'acceptez rien qui puisse compromettre le jugement.
  • Vous honorez vos engagements personnels et professionnels.
  • Vous distinguez les objectifs liés à votre charge de vos objectifs personnels.
  • Vous décidez de ce qu'il faut imposer ou pas en matière d'éthique professionnelle. A qui ? Expliquez.
  • Vous comprenez l'importance d'une bonne gestion de la confiance. Vous êtes fiable et digne de confiance.
  • Vous vous sentez engagé par une parole donnée.
  • Vous respectez les devoirs de mise en garde nécessaires à destination des usagers, clients, utilisateurs... Expliquez. Quelles conséquences peuvent avoir un défaut d'information ?
  • Vous refusez toutes zones de flou, les imprécisions plus ou moins intentionnelles. Vous veillez à ne pas biaiser, sous-évaluer, masquer les problèmes , les informations .
  • Vous refusez toute publicité mensongère, induisant en erreur. Comment protégez -vous votre clientèle (public) des pratiques erronées, frauduleuses ?
  • Votre comportement est conforme à vos intentions, à votre dialectique.
  • Vous avez le sens des responsabilités envers votre environnement. Définissez.
  • Vous vous sentez lié par le résultat de ses actions.
  • Vous avez un comportement loyal.
  • Vous respectez les règles d'une bonne confraternité.
  • Vous ne dénigrez pas vos confrères.
  • Vous êtes intègre. Vous devez refuser les commissions.
  • Vous refusez les missions dans lesquelles vos intérêts privés seraient en conflit avec les intérêts d'un client.
  • Vous refusez les missions qui dépassent votre domaine de compétence. Vous refusez de vous approprier des titres ou des compétences. Quelles sont les conséquences en cas de défaut de compétence ?
  • Le bien intrinsèque de vos activités n'est pas subordonné qu'au profit.
  • Vous adhérez à des valeurs telles que l’excellence, le partenariat, le respect des personnes, le sens critique , la transparence.
  • Vous avez des engagements citoyens, des activités bénévoles. Lesquels ?
  • Vous respectez la loi, des règlementations et votre déontologie. Lesquelles.
  • Vous appliquez scrupuleusement les règles édictées en matière de protection de la santé, de sécurité au travail et de préservation de l’environnement.
  • Vous respectez ou faites respecter vos contrats. Vous respectez et faites respecter des engagements réciproques.
  • Vous respectez des règles de confidentialités, le secret professionnel.
  • Vous respectez le principe de non-discrimination.
  • Vous respectez les valeurs de votre profession. Quelles sont-elles ?
  • Vous définissez des mesures disciplinaires ainsi que leur rôle.
  • Ces valeurs correspondent à votre style de vie.
  • Vous encouragez les bonnes pratiques. Vous capitalisez ces pratiques dans votre structure. Exemple. Quelles sont vos responsabilités envers la profession ? - Si des conditions compromettent la qualité, l'indépendance, de vos interventions, vous pouvez refuser d'exercer votre activité.
  • Vous faites attention à ce que les compétences restent au service de l'humain.
  • Vous évaluez l'impact du respect des valeurs éthiques sur les parties prenantes , sur la gestion budgétaire , sur les processus . Comment ?
  • Vous avez des idéaux. Vous les défendez votre éthique de conviction.
  • Vous faites évoluer les valeurs collectives et les "bonnes pratiques" dans votre secteur d'activité. Exemple.
  • Vous définissez un modèle d'égalité des chances garantissant une équité de traitement et luttant contre les discriminations. Explicitez.
  • Vous êtes aussi satisfait de ce que vous avez fait de ce que vous avez su refuser de faire. Illustrez.


Compétences