Bandeau-Image-VAE-Guide-Pratique


Vos capacités à contrôler, à mesurer, à régler et à évaluer.
Estimation, Traçabilité, mise en adéquation...


Le vocabulaire à employer pour exprimer par écrit le niveau de compétence dépend du niveau du diplôme visé.

Pour illustrer en peu de mots, pour un diplôme de niveau 1 (bac+5 et au delà), vous concevez, définissez , décidez , validez, transposez au niveau macro, stratégique.

Pour des niveaux 3 et 2 (bac+2 à 4), vous participez (participation indispensable ou en soutien) à la conception, aux décisions (explicitez précisément votre contribution et ces limites), vous adaptez au niveau intermédiaire, opérationnel.

Aux niveaux 4 et 5 (bac, cap), vous réalisez, imitez, exécutez.
Bien entendu, ces critères ne sont qu'indicatifs.


A chaque étape de la procédure VAE vous êtes en situation de contrôle et d'évaluation de la conformité entre écrit et contenus du diplôme. Ce recul critique encadre le travail d'expression de vos compétences (vous mesurez le degré de conformité ou d'écart par rapport au référentiel diplôme).


  • - Vous vérifiez les assertions faites dans votre dossier. Comment (citez vos sources) ?
  • - Vous vérifiez si le cycle de vie de vos situations de travail sont en relation étroite avec le niveau des connaissances attendues par le diplôme.

Déclinaison :

  • Vous appliquez, ou faites appliquer les bases juridiques des contrôles et des évaluations. Quelles sont-elles ?
  • Vous reliez les processus de contrôle et d'évaluation à votre culture théorique . Laquelle ?
  • Vous définissez vos besoins en validation et en contrôle. Explicitez et justifiez. Quels sont vos apports à la maitrise d'ouvrage lors de la conception et la mise en place de dispositifs de contrôle ? Quelles sont les problématiques liées aux facteurs incontrôlables ?
  • Vous définissez vos référentiels de contrôle, de mesure et d'évaluation. Justifez.
  • Vous créez vos dispositifs d'évaluation formatifs, normatifs, certificatifs, sommatifs, ipsatifs (comparatifs), critériés ...
  • Vous identifiez les biais cognitifs qui faussent les mesures, contrôles et évaluations. Quels sont les principaux à éviter ?
  • Vous définissez les enjeux des processus de validation et de contrôle. Explicitez.
  • Vous contrôlez, évaluez la mise en oeuvre et l'application des décisions . Lesquelles ? Comment ? Vous déterminez les éléments critiques à prendre en compte.
  • Vos contrôles sont analytiques. Ils s'opèrent à partir d'une base, une norme (laquelle ?) ne pouvant pas être remise en cause : une conformité. Vous contrôlez la conformité de quoi par rapport à quoi ? Qu'est-ce que vos contrôles permettent de préserver, de maitriser ? Quelles sont les non-conformités à anticiper impérativement ?
  • Vos évaluations ont un but pragmatique (comparaison des données acquises avec un référentiel. Identification des écarts pour correction). Les évaluations pragmatiques accompagnent quelles activités ? informent de quoi ? Révèlent quoi ? Interrogent sur quoi ? Permettent quels jugements de valeur ? Evaluer consiste à tenter d'objectiver sa subjectivité. Fournier.Comment contrôlez-vous votre subjectvité ?
  • Votre contrôle de gestion contrôle, sanctionne (dans quels cas ?), anticipe, soutient (dans quels cas ?), étudie, coordonne, segmente, différencie, relie (dans quels cas ?), forme, prépare aux changements (dans quels cas ?)
  • Votre contrôle de gestion s'opère par activité, par centre de responsabilité, de profit, de structure,... Expliquez. Quels sont les liens entre contrôle de gestion et modèle d'organisation ?
  • Votre contrôle de gestion prend en compte les besoins de vos cibles, le développement de votre structure, l'intérêt de la société en général, la rémunération des actionnaires. Explicitez.
    - Vous définissez les méthodes, moyens, les cycles et outils de vérification. Explicitez-les. Quelles sont vos responsabilités en cas de défaut de contrôle ?
  • Vous définissez les sources de contrôle.
  • Vous vérifiez l'objectivité des contrôles et la subjectivité des évaluations.
  • Vous êtes personne référente en cas de contrôle de votre autorité de tutelle. Comment vous préparez-vous ?
  • Vous évaluez l'efficacité du contrôle interne au regard des risques à pallier. Comment opérez-vous ?
    - Vous contrôlez la valeur de la sélectivité de vos cibles, besoins, objectifs. Vous estimez le potentiel de vos cibles, comment ?
  • Vous rationalisez les fonctionnements, les opérations de réglage (méthode SMED). Explicitez.
  • Vous contrôlez la fidélité des instruments de mesure (quels instruments ?). Vous contrôlez l'étroitesse de l'accord entre les résultats des mesurages successifs (reproductivité).
  • Vous mesurez l'erreur systématique totale. Vous calculez l'intervalle de confiance de la valeur vraie.
  • Vous devez respecter de strictes procédures d'enquête. Lesquelles ?
  • Vous contrôlez que les décisions prises cadrent avec la stratégie de la structure et avec ses objectifs . Comment faites-vous ?
  • Vous adaptez vos outils et méthodes de contrôle à chaque fonction et aux besoins spécifiques des unités opérationnelles. Comment ajustez-vous vos contrôles ?
  • Vous diversifiez, différenciez vos contrôles et évaluations. Comment ? Quand est-ce nécessaire ?
  • Vous formez aux outils et aux mécanismes de contrôle et d'évaluation.
  • Vos outils de contrôle et d'évaluation sont à temps réel et à temps différé. Donnez du sens.
  • Vos évaluations ont un but de recherche. Elles définissent les pratiques optimales, visent l'amélioration continue des processus et le pilotage des changements . Elles permettent de tirer les leçons des expériences, de produire du sens . Exemple.
  • Il vous arrive de vérifier des hypothèses, des notions, des théories, des principes , des règles, des formules… Développez.
  • Il vous arrive de comparer pour les évaluer des théories, des principes, des méthodes , des processus . Développez. Vous mesurez l'utilité de...
  • Vous fixez les buts et enjeux des contrôles et des évaluations ? Quels sont-ils ? Vous définissez les caractéristiques des contrôles et les technologies associées.
  • Vous prévoyez dès la conception du plan d'action , les contrôles et les évaluations.
  • Vous identifiez les facteurs de dérive. Selon quelle méthodologie ?
  • Vous évaluez la capabilité (cp et cpk). Vous identifiez et contrôlez (comment ?) les variables à haut risque et les causes des défaillances des variables d'entrée (AMDEC) . Quelles sont les variables à étudier dans les plans de contrôle ?
  • Vous participez à la définition, à la conception, à la mise en œuvre et à l'actualisation d'un système de référence pour les contrôles et évaluations. Explicitez, justifiez. Si cela vous valorise, annexez un référentiel de contrôle et d'évaluation, commentez-le. Rédigez-vous des instructions de contrôle ? Décrivez, donnez du sens.
  • Vous contrôlez, maitrisez les processus grâce aux statistiques. Annexez vos données.
  • Vous mesurez, contrôlez l'instabilité des données, variables, caractéristiques. Comment ? Vous concevez, réalisez les plans d'expériences (Taguchi). Explicitez.
  • Vous définissez plusieurs niveaux de contrôle. Lesquels ? Comment mesurez-vous un écart à vos références ? Vous modulez les actions de contrôle, en fonction de quoi ?
  • Vous définissez les méthodes de contrôle à adopter ( observation , rapprochement, comparaison, recoupement, simulation, statistique, ratio, étude des fluctuations, des tendances, inventaire, sondage,...). Lesquelles ? Justifiez ce choix. Que faites-vous pour améliorer les moyens de maîtrise et de contrôle ? Comment mesurez-vous la pertinence des méthodes et outils de contrôle et d'évaluation ? Quels contrôles réflexes créez-vous ?
  • Vous définissez les méthodes de contrôle et d'évaluation à écarter. Justifiez.
  • Vous facilitez l'accès aux informations et connaissances utiles à des auditeurs internes ou externes. Vous fixez les règles de fonctionnement d' audits internes. Quels audits ? Quelles règles ? Selon quelles normes ? Vous garantissez indépendance, sécurité et objectivité.
  • Vous définissez les objectifs des audits (quels sont-ils ?), la nature des audits, les méthodes et outils à employer. Comment préparez-vous les audits ? Comment pilotez-vous sont déroulement ? Quel est votre système documentaire ? Si vous les concevez, annexez vos questionnaires d'audit.
  • Vous analysez les résultats des audits. Explicitez les méthodes, quels sont vos indicateurs ? Quels peuvent-être les écarts ? Annexez un tableau d'indicateurs, commentez les écarts. Vous rédigez les rapports d'audit. Annexez une synthèse. Vous faites des préconisations : exemples.
  • Vous utilisez des échelles d'évaluation standardisées. Lesquelles ? Pour diagnostiquer quoi ? Montrez au jury que vous fondez votre jugement professionnel sur des démarches cohérentes et rigoureuses.
  • Vous organisez les plans (internes et externes) de contrôle et d'évaluation comme des activités à part entière. Vous élaborez un cahier des charges pour les contrôles et évaluations. Quels recoupements, examens, pointages, tests, confrontations, filtrages, apurements, réalisez-vous ? Comment ? Pour identifier , résoudre quoi ?
  • Vous tracez les opérations ; à partir de cette opération vous pouvez remonter à son fait générateur.
  • Vous décidez où et quand situer les points de contrôle et d'évaluation intermédiaires. Explicitez et justifiez.
  • Vous étudiez (quoi ? Comment ?) pour repérer les indicateurs de contrôle et d'évaluation. Quels sont-ils ? Où sont-ils situés dans le plan d'action (ou projet) ?
  • Vous donnez du sens aux contrôles et aux évaluations. Que déduisez-vous à partir des contrôles et évaluations ? Explicitez.
  • Vous faites en sorte que les contrôles soient transparents et proportionnés. Exemple.
  • Vous vous assurez (comment ?) que les activités sont exécutées selon vos prévisions afin de garantir le résultat. Les contrôles garantissent quels résultats ?
  • Vous concevez ou appliquez des principes , méthodes et modes opératoire de contrôle et d'évaluation. Lesquelles ? Quel est le cadre théorique ? Comment les avez-vous adaptées à votre contexte de travail ?
  • Vous définissez des modalités de contrôle et d'évaluation (objet, périmètre, fréquence, nombre,...). Vous formalisez les procédures de contrôle et d'évaluation. Vous concevez ou choisissez les outils nécessaires. Vous renseignez et contrôlez les outils de pilotage des processus . Expliquez.
  • Vous définissez l'environnement, le contexte des mesures.
  • Vous adaptez les plans de contrôle et d'évaluation aux situations et projets. Expliquez.
  • Vous respectez un système certifié de management des contrôles et évaluations. Quelle certification ?
  • Vous avez déjà contesté par écrit les observations formulées par des contrôleurs/inspecteurs. Annexez à votre dossier si le document valorise vos acquis.
  • Vous adaptez vos critères et indicateurs d'évaluation à différents points de vue et fonctions ( projet, productivité, normes , méthodes , produits, services, coûts, prix, intérêt général, originalité , opinion...). Quels indicateurs de contrôle qualité retenez-vous ? Expliquez.
  • Vous concevez et appliquez des méthodes d'autocontrôle et d'autocorrection. Comment faites-vous ? Vous les automatisez.
  • Vos évaluations se fondent sur la comparaison avec de nombreuses situations antérieures rencontrées. L'antériorité de l'expérience est donc importante en VAE.
  • Vous utilisez des méthodes de vérification par échantillonnage et extrapolation. Lesquelles ? Quand ? Justifiez.
  • Vous organisez les revues de processus . Comment ? Vous évaluez les performances des processus. Comment ? Quelle est l'importance de la compréhension du contexte sur la méthode d'audit des processus ?
  • Vous concevez des questionnaires de contrôle et d'évaluation. Comment faites-vous ? Vous analysez les résultats. Comment ?
  • Vous contrôlez les produits entrants, en cours de fabrication et sortants. Vous contrôlez les flux (entrées et sorties) d' information .
  • Vous contrôlez les conditions de mise en œuvre, de mise à disposition, d'exploitation, de maintenance et de recyclage. Comment ?
  • Vous constatez les infractions et prenez les mesures appropriées. Vous rappelez les obligations légales, vous pouvez saisir une juridiction compétente. Exemple
    - Vous contrôles et évaluations renseignent vos outils de management . Lesquels ? Expliquez.
  • Vous décrivez les processus de contrôle, les processus d'évaluation. Donnez des exemples.
  • Vous analysez les séquences de travail à la fois en terme de résultat attendu et de démarche à suivre.Exemple
  • Vous vérifiez seul que les résultats attendus sont conformes aux attentes prédéfinies. Que faites-vous si le résultat n'est pas conforme ?
  • Vous évaluez les proportions et identifiez ce qui est disproportionné. Expliquez.
  • Vous identifiez les points faibles des contrôles internes (les illusions de contrôle). Exemple. Une négligence peut avoir quelles conséquences ?
  • Vous évaluez les actifs, les passifs , la validité des garanties. Explicitez comment.
  • Vous définissez ce qui est susceptible de satisfaire aux exigences spécifiées. Généralement, que confrontez-vous, que rapprochez-vous pour contrôler de façon permanente ? Pour évaluer ? Quels sont vos points de comparaison ? Comment actualisez-vous le système de référence ?
  • Vous repérez la portée et les limites des contrôles et des évaluations. Vous palliez les marges d'incertitudes. Comment ?
  • Vous repérez les dysfonctionnements et posez les problématiques . Comment faites-vous ? Comment corrigez-vous ?
  • Vous repérez les non-conformités (fabrication, procédure, commande, facturation, livraison, etc...). Comment faites-vous ? Vous identifiez les problématiques .
  • Vous décidez des suites à donner aux résultats de contrôles. Illustrez par des exemples.
  • Vous définissez des critères d'évaluation , des indicateurs d'évaluation. Dans quels domaines ? Quels sont ces critères ? Comment faites-vous ? Justifiez-les. Annexez vos outils d'évaluation. Comment contrôlez-vous le respect de ces critères ?
  • Vous évaluez, calculez la contribution de chaque service à l'équilibre financier de l'ensemble de la structure.
  • Vous identifiez et appréciez la nature, le niveau et l'évolution des besoins. Comment ? A quelle fin ? Exemple.
  • Vous définissez ce qui est proportionné aux besoins. Vous repérez les disproportions, vous les corrigez. Exemple.
  • Vous contrôlez la faisabilité des plans d'action . Comment ?
  • Vous procédez à des tests . Lesquels ? Comment faites-vous ? Expliquez les finalités.
  • Vous procédez à des inspections planifiées ou non y compris du travail à distance. Lesquelles ? Comment ?
  • Vous informez à l'avance les collaborateurs des modalités des contrôles et des conséquences des dérives.
  • Vous définissez des outils de contrôle. Comment ? Quels sont-ils ? Vous les formalisez et vous les mettez en place. Comment ? Annexez-les vos tableaux de suivi s'ils sont du niveau requis.
  • Vous définissez des seuils d' alerte . Lesquels ? Comment faites-vous ?
  • Vous concevez des outils d'alerte. Lesquels ? Comment faites-vous ?
  • Vous contrôlez la rentabilité des vos investissements. Comment ?
  • Vous estimez vos parts de marché, comment ? Vous contrôlez la pertinence, la lisibilité, l'accessibilité de vos offres commerciales (ou autres). Comment faites-vous ?
  • Vous réalisez des contrôles d'adéquation. Entre qui et qui ? Quoi et quoi ?
  • Vous contrôlez la qualité des produits, des matériaux, des services associés. Vous sélectionnez les points de contrôle. Comment ? Expliquez. Vous contrôlez par échantillonnage de la production.
  • Vous contrôlez les procédés de fabrication et le produit fini. Expliquez.
  • Vous concevez, évaluez et contrôlez les outils d'évaluation et de contrôle (avant, pendant et après le plan d'action). Développez. Vous concevez, mettez en œuvre une ingénierie de l'évaluation.
  • Vous contrôlez les variations aléatoire de la demande. Comment ? (Yield management)
  • Vous évaluez les capacités (de qui ou quoi) à répondre à la flexibilité des exigences technique / qualité / délai / quantité / cout. Comment ?
  • Vous contrôlez, évaluez la qualité de la production, le respect du cahier des charges et du dossier de conception, du respect des normes et des procédures qualité .
  • Vous contrôlez le bon respect des contrats, des conventions.
  • Vous identifiez les causes des problèmes potentiels d'un produit, d'un processus ou d'un service. (Arbres de défaillance, de causes, d'évènement)
  • Vous contrôlez la vie de vos produits et services (contraction ou élargissement du marché). Comment ?
  • Vous déterminez les principes, méthodes du contrôle budgétaire ? Quels sont-ils ?
  • Vous identifiez les limites des contrôles. Vous faites en sorte que les contrôles ne nuisent pas à la créativité .
  • Vous mettez en place un système de traçabilité des non-conformités, des incidents. Vous les analysez. Vous proposez des corrections. Exemple.
  • Vous évaluez un cas particulier à partir de préconceptions générales abstraites et modélisées. Explicitez-les
  • Vous évaluez et contrôlez les capacités , compétences de vos collaborateurs. Vous évaluez la probabilité d'erreur humaine. Développez. La formation continue est nécessaire.
  • Vous évaluez et contrôlez les délais, les échéances. Développez.
  • Vous évaluez et contrôlez les processus , les méthodes, les choix des opérations à effectuer, le choix des moyens à mettre en œuvre, le choix des règlages. Expliquez.
  • Vous évaluez et contrôlez les règles de sécurité . Développez.
  • Vous décidez de la fréquence des contrôles ; vous évitez les excès de contrôle. Expliquez.
  • Votre environnement est sous contrôle. Chaque activité possède son propre espace. Les pièces critiques (expliquez pourquoi) répertoriées. La qualités des produits garantis (entrées et sorties). Les outils vérifiés, étalonnés très régulièrement.
  • Vous contrôlez l'adéquation entre les normes et les applications concrètes à chaque étape des processus de travail.
  • Vous contrôlez les conformités. Lesquelles ? Comment ?
  • Vous contrôlez les habilitations, accréditations, certifications...
  • Vous nommez les personnes chargées de contrôler l'utilisation des apports financiers, matériels et immatériels.
  • Vos processus de contrôle autonomisent les équipes . explicitez.
  • Vous délivrez un certificat ou attestation de contrôle. En quelle circonstance ?
  • Vous étudiez (comment ?) pour évaluer selon plusieurs points de vue (lesquels ?) la faisabilité d'un projet .
  • Vous évaluez et contrôlez les qualités : degré de satisfaction, qualité de préparation, qualité d'intervention, qualité de service... Développez.
  • Vous concevez un questionnaire évaluatif. Annexez-le et commentez.
  • Vous évaluez, segment par segment, la sensibilité des consommateurs à la qualité et aux tarifs. Exemple.
  • Vous évaluez le rapport bénéfice attendu / risque. Définissez-vous les bénéfices attendus ? Identifiez-vous les risques ? Comment ? En fonction des résultats vous décidez .
  • Vous évaluez les répercussions des clauses contractuelles sur l'activité de votre structure. Comment faites-vous ?
  • Vous évaluez les répercussions et les effets de vos plans d'action. Exemple.
  • Vous évaluez et contrôlez les budgets. Lesquels (exploitation, investissement, trésorerie) ? Comment ? Quelles sont vos variables budgétaires ? Vous déterminez les éléments de référence pour concevoir les budgets. Quels sont-ils ?
  • Vous évaluez l' efficience . Comment comparez-vous les résultats obtenus aux ressources effectivement employées ?
  • Vous évaluez l'attractivité, de quoi ? Comment ? Quand ? Pour quel plan d'action ?
  • Vous évaluez les niveaux d'exigence, de qui ? Comment ? Quand ? Pour quel plan d'action ?
  • Vous avez déjà joué le rôle du "client mystère". Développez.
  • Vous évaluez et contrôlez les informations . Lesquelles ? Comment ? Expliquez. Vous faites évoluer le contenus des contrats en fonction des risques .
  • Vous évaluez les finesses des appréciations, des distinctions. Exemple.
  • Vous évaluez les argumentaires. Vous les contrôlez et hiérarchisez. Quelles sont les exigences de validité des arguments ?
  • Vous définissez le niveau d'exactitude, de précision des contrôles. Expliquez
  • Vous évaluez a priori et a posteriori les retours sur investissements (ROI) ou sur désinvestissements. Vous expliquez les écarts.
  • Vous évaluez et contrôlez la maintenance, l'entretien, les suivis à court/moyen/long terme . Développez.
  • Vous contrôlez et évaluez l'exactitude des résultats. En utilisant quels outils ? Vous les interprétez .
  • Vous évaluez les actifs matériels et immatériels. Comment ? En fonction du marché ? Des revenus ? Des coûts ?
  • Vous évaluez les bénéfices des nouvelles technologies dans votre contexte de travail. Exemple.
  • Vous réfléchissez aux éventuelles conséquences humaines des dispositifs de contrôle et d'évaluation. Explicitez
  • Vous évaluez et contrôlez l'impact des processus de contrôle sur la gestion budgétaire , sur tous les processus de travail (lesquels ?). Comment ?
  • Vous mesurez les coûts des contrôles et évaluation, vous étudiez les aspects technico-économiques. Quelle est votre analyse de la valeur des évaluations et contrôles ?
  • Vous analysez l'impact des erreurs d'estimation. Comment ? A quelle fin ?
  • Vous rédigez des rapports de contrôle et d'évaluation. Expliquez. Annexez un exemple.
  • Vous passez de l'évaluation à la prospective . Comment ?
  • Votre capacité d'auto-évaluation développe votre autonomie , elle règle vos pratiques . Exemple.
  • Vous empêchez ou favorisez les prises de contrôle. Définissez la stratégie .