Bandeau-Image-VAE-Guide-Pratique


Taxonomie des compétences :
Expression de vos compétences nécessaires pour communiquer, exprimer

Le vocabulaire à employer pour exprimer par écrit le niveau de compétence dépend du niveau du diplôme visé.

Pour illustrer en peu de mots, pour un diplôme de niveau 1 (bac+5 et au delà), vous concevez, définissez , décidez , validez, transposez au niveau macro, stratégique.

Pour des niveaux 3 et 2 (bac+2 à 4), vous participez (participation indispensable ou en soutien) à la conception, aux décisions (explicitez précisément votre contribution et ces limites), vous adaptez au niveau intermédiaire, opérationnel.

Aux niveaux 4 et 5 (bac, cap), vous réalisez, imitez, exécutez.

Bien entendu, ces critères ne sont qu'indicatifs.

La dominante de vos acquis d'expérience est en relation avec le management de la communication interne et externe, VAE GUIDE PRATIQUE vous oriente vers un diplôme bac +3, + 4, + 5 ou au-delà.
Adressez-nous un CV explicite et nous vous orienterons et conseillerons.
Dans un second temps, nous pouvons vous accompagner .


Menu
Compétences

Votre communication écrite et orale. Maitrise de l'argumentation, du langage, dialogue, expression

Bandeau-Image-VAE-Guide-Pratique

LA VAE EST UN EXERCICE D'EXPRESSION

  • Vous maitrisez la démarche pour aller d'une idée ou d'un vécu vers son expression onomasiologie
  • Vous maitrisez la démarche qui part du mot pour en étudier le sens sémasiologie )
  • Votre réflexion personnelle et aptitude à convaincre à l'écrit et à l'oral sont testées tout au long du parcours VAE, et ce, dès le choix du diplôme à valider.
  • Vous avez compris qu'en plus de viser l' information complète du jury, la VAE est un exercice de communication et d'argumentation écrites et orales. A l'oral, quels seront les messages clés de votre argumentation ?

"La pensée fait le langage en se faisant par le langage"

Henri Delacroix. La qualité d'écriture

Votre dossier de validation démontre :

  1. La précision de votre pensée, par la précision de votre langage.
  2. Votre souci d'être compris (notamment par le jury). Vous utilisez une rhétorique et une terminologie adaptées pour rédiger votre dossier de validation.
  • Vous percevez jusqu'où votre dossier est signifiant pour le jury. Vous trouvez la juste façon d'exprimer vos compétences dans votre dossier de validation. Vous contrôlez les fonctions cognitives, symboliques et de communication de votre langage.

Pour tous les diplômes visés par VAE une bonne maitrise de la langue française est requise pour savoir exprimer le contenu et surtout le niveau de ses compétences.

  • Vous concevez une stratégie argumentaire , contrôlez l'emploi de votre vocabulaire (notamment vos verbes), pour rédiger votre dossier de recevabilité et de validation.
  • Vous préparez l' oral de validation en anticipant les questions, les objections, vos arguments. Vous testez la valeur de vos arguments et anticipez les réactions de votre auditoire.
  • Vous ancrez votre assurance dans la précision du langage que vous employez.

Déclinaison : Plus le niveau du diplôme visé est élevé (surtout au niveau universitaire), plus l'habileté dans l'expression de vos compétences est requise.

  • Vous savez expliquer, c'est-à-dire : définir , décrire , raconter vos situations de travail, énoncer les faits et les objectifs , faire comprendre, informer , analyser .
  • Vous rendez lisible vos démarches et la pensée sous-jacente.
  • Vous reliez les processus de communication à votre culture théorique . Laquelle ?
  • Comme le jury de validation, vous étudiez les valeurs sémiotiques des discours, des écrits, des stratégies de communication.
  • Vous analysez le passage de l'implicite à l'explicite (ou inversement), du général au particulier. Vous savez recadrer une discussion.
  • Vous définissez les logiques de communications et d'échanges entre différents acteurs (les interactions )
  • Vous connaissez les enjeux de la communication écrite et orale, d'une bonne expression. Explicitez. Vous savez où mener votre interlocuteur.
  • Vous définissez ou appliquez une charte rédactionnelle et éditoriale.
  • Vous identifiez les maladresses qui altèrent la communication.
  • Vous définissez les objectifs (cognitif, affectif, conatif,...) des plans de communication interne et externe, suite à quel diagnostic ? Quels sont vos préconisations ?
  • Vous définissez les méthodes et moyens de communication subordonnés aux plans d'action ou nécessaire pour maîtriser le fonctionnement d'un processus . Explicitez.
  • Vous définissez le lexique terminologique approprié à chaque situation.
  • La voix est importante dans votre travail, en quelles circonstances ? Comment la travaillez-vous ?
  • Vous maitrisez le langage et les concepts de votre profession, de votre secteur d'activité.
  • Vous maitrisez la portée de ce que vous dites, écrivez.
  • Vous prenez en charge l'expression écrite du contenu proposé par une politique, une stratégie , une procédure , un contrat (procédure écrivain). A qui présentez-vous les documents pour approbation ? Annexez un exemple significatif.
  • Vous rédigez des contrats de manière simple et claire pour limiter les interprétations litigieuses. Votre dossier de validation reflète cette compétence.
    - Vous respectez des normes, des méthodes (ESPRIT, MINTO,...) pour améliorer la lisibilité de vos écrits professionnels.
  • Vos écrits professionnels sont définitifs. En conséquence que devez-vous contrôler ? Quelles sont les responsabilités induites ?
  • Vous devez rédiger des autorisations de travail, les instructions précises de travail. Justifiez. Vous pouvez annexer à votre dossier de validation.
  • Vous exprimez par écrit les spécifications détaillées, le dossier de conception général et détaillé, le plan de programmation, les modalités de tests (unitaires, d'intégration, de validation) et la recette globale d'un appel d'offres. Vous déterminez le mode de chiffrage.
  • Vous repérez les procédés de discours, les moyens de persuasion, les a priori, les réticences, les lacunes, ce qui intéresse.
  • Durant l'oral de validation , vous aurez conscience de ce que le jury recherchera au travers ses questions.
  • Vous concevez et organisez la communication en fonction des objectifs , des cibles et des messages de l’ Organisation .
  • Vous concevez et organisez la communication en fonction des circonstances et des parties prenantes .
  • Vous avez une bonne maitrise de la langue à l'oral et à l'écrit. Vous faites attention aux verbes-clés que vous employez. Vous gardez votre fil conducteur de vos idées et êtes attentif au respect des liens de causalité .
  • Vos documents de travail imposent une exégèse des textes pour les décrypter et les traduire en modalités d'action . Exemple.
  • Vous rendez accessible à l' équipe (vulgarisation) des concepts, des textes difficiles. Exemple.
  • Vos écrits ont valeur d'acte administratif opposable à des tiers. Annexez un exemple.
  • Vous savez rédiger un contrat (les clauses techniques, financières, juridiques), le qualifier, présenter les contractants, rédiger un préambule, définir et délimiter les engagements réciproques. Le soin apporté à la rédaction des contrats anticipe et limite les difficultés à venir.
  • Vous rédiger des conventions. De quelle nature ? Vous définissez l'objet, la durée, les obligations réciproques, les modalités d'interventions, les modalités d'audit, les modalités de facturation, les responsabilités , les clauses particulières. Annexez un exemple.
  • Vous définissez les enjeux et les finalités des écrits professionnels. Vous délimitez les contenus. Explicitez. Comment mesurez-vous la pertinence des messages et du plan de communication ?
  • Vous concevez le plan de communication interne, des partenariats, en cas de crise, financier. Quelle est votre approche ? Votre méthode ? Vos messages ? Vos cibles ? Vos moyens ?
  • Vous définissez les processus, les outils, les schémas et supports standards de comptes rendus à utiliser pour rapporter l'activité.
  • Vous identifiez les points clés d'un écrit professionnel (contrat, cahier des charges, etc). V ous identifiez les points clés du référentiel diplôme.
  • Vous savez définir en termes compréhensibles. Votre dossier de validation en est la preuve.
  • Vous avez une délégation de signature. Définissez le champ de votre délégation.
  • Vous concevez ou appliquez des méthodes de communication. Lesquelles ? Comment les avez-vous adaptées à votre contexte de travail ?
  • Vous avez le souci de vous faire comprendre. Vous chassez les ambiguïtés de langage et les défauts d'interprétation.
  • Vous définissez les règles d'un débat, de dialogues.
  • Vous savez argumenter : énoncer une thèse, la discuter, l'étayer ou la réfuter.
  • Vous employez les formules pour accueillir, vous présenter. Expliquez.
  • Vos idées trouvent une expression bien structurée et facilement compréhensible. Votre dossier de validation l'indiquera.
  • Vous vous exprimez oralement avec clarté, facilité et naturel (Souplesse de ton, interaction dynamique, présence...). Vous veuillez à vous mettre à la portée de tous.
  • Vous savez exprimer précisément de fines nuances de sens. Vous savez définir .
  • Vous choisissez parmi une large gamme de moyens d'expression, celle qui permet d'expliciter au mieux votre message, vos idées.
  • Lors d'une réunion, vous reliez facilement votre intervention à celles de vos interlocuteurs.
  • Vous organisez, animez des débats, des réunions de debriefing. Expliquez. Quelles autres sortes de réunions animez-vous ?
  • Vous savez dialoguer et favorisez le dialogue utile. Comment organisez-vous les échanges ? Quand le dialogue est-il le plus nécessaire ?
  • Vous questionnez étapes par étapes au rythme de vos interlocuteurs.
  • Vos capacités à créer un dialogue relie et aide la compréhension réciproque des parties prenantes .
  • Vous étudiez les facteurs d'incommunicabilité. Explicitez au travers d'un exemple.
    - Vous savez construire une argumentation. Votre argumentaire se déploie logiquement. Vos arguments résistent à la contradiction. Vous savez gagner l'adhésion intellectuelle et l'engagement de parties prenantes dans l'action. Votre dossier de validation le prouve.
  • Votre communication est argumentative (elle convainc), expressive (elle explique), informative (décrit les faits). Votre livret de validation le montre.
  • Vous évaluez l'argumentation d'autrui. Comment ? Vous chassez les arguments sans fondements, simplificateurs, les amalgames.
  • Vous argumentez par le ridicule. Vous admettez des thèses opposées à celles que vous défendez, vous développez ses conséquences pour montrer les incompatibilités.
  • Vous savez construire un questionnaire et mener une démarche de questionnement. Exemple. Vous concevez et administrez des entretiens, des interviews. Vous recueillez des témoignages. Vous mesurez le degré d'induction de vos questions.
  • Vous savez poser les bonnes questions visant à obtenir de bonnes informations . Exemple.
  • Vous savez examiner finement, interpréter , synthétiser les messages et les restituer synthétiquement en respectant sens et contenu.
  • Vous rédigez des articles, des notes de service, des rapports, votre courrier. A joindre en Annexe X...
  • Joignez en annexe des exemples de vos écrits (articles, textes divers, parutions, plaquettes, brochures, livres...) si le référentiel diplôme exige une parfaite maitrise de la langue. Si vous gérez des projets, faites le point sur vos productions écrites .
  • Vous avez la connaissance des langages sectoriels. Lesquels ?
  • Vous recensez les documents à étudier et à livrer (lesquels ?). Vous identifiez les relations entre les différents documents.
  • Vous concevez et réalisez des supports de communication. Lesquels ?
  • Vous possédez un vocabulaire étendu. Vous identifiez le vocabulaire adapté (à qui et à quoi ?).
  • Vous maîtrisez le vocabulaire de votre profession. Joignez un index des mots clés et leur définition en Annexe X...
  • Vous traduisez des documents et concepts complexes en langage accessible par tous.
  • Vous vous assurez de la bonne compréhension des messages reçus ou envoyés. Vous contrôlez l'efficacité des messages.
  • Vos écrits sont compris.
  • Vos écrits sont bien structurés, lisibles, fluides, clairs et précis.
  • Vous rédigez des fiches de lecture, des fiches de synthèse, des fiches bibliographiques, des tableaux synoptiques.
  • Vous identifiez les concepts-clés, les termes à employer, les mots clés. Vous utilisez un langage et un style adéquat.
  • Vous identifiez les besoins d'informations et de communication de votre organisation. Quels sont-ils ? (Faites le point ICI ).
  • Vous respectez la forme grammaticale, l’orthographe, la ponctuation. Votre dossier de validation en témoigne.
  • Vous utilisez les figures de rhétoriques (figures de style). Vous facilitez les justes représentations chez vos interlocuteurs. Votre mémoire de validation en est une preuve.
  • Vous utilisez les outils de communication bureautiques.
  • Vous maitrisez les techniques de prises de notes rapides, la sténo.
  • Vous savez adopter plusieurs styles de communication . Dans quelles circonstances ? Explicitez.
  • Vous adaptez votre discours, vos écrits. En fonction de qui ? De quoi ?
  • Vos écrits sont la mémoire des processus de travail. Ce sont des outils de travail.
  • Vous percevez les limites de ce que vous devez écrire et dire. En quelles circonstances ? Définissez votre devoir de réserve ?
  • Vous définissez des règles de consultation des documents. Lesquelles ? Pourquoi ?
  • Vous mesurez les portées de vos paroles et écrits. Quelles conséquences peuvent-ils avoir ?
  • Vous évaluez les effets de vos messages, de votre communication.
  • Vous exprimez avec tact ce qui est difficile à entendre.
  • Vous êtes sensible à la communication non verbale et vous l' interprétez . Développez.
  • Vous êtes formé aux techniques d' explicitation .
  • Vous évitez les présupposés, les préjugés, les préréfléchis, les à priori.
  • Vous repérez les non-dits. Vous les analysez. Vous interrogez ce que suggèrent les mots.
  • Vous repérez les sophismes (défauts discursifs des arguments).
  • Vous utilisez les silences pour faire réfléchir.
  • Vous repérez et suscitez la manifestation des demandes latentes.
  • Vous évitez les malentendus. Vous détectez les ambiguïtés, les sens équivoques.
  • Vous clarifiez, faites rétroagir.
  • Vous aidez les différents acteurs internes et externes à votre organisation à expliciter oralement et par écrit, leurs objectifs , leur savoir-faire et modalités d'intervention.
  • Vous guidez les clients, les utilisateurs pour l'expression de leurs attentes, besoins. Comment faites-vous ?
  • Vous concevez, instituez, utilisez un langage commun. Expliquez.
  • Vous favorisez, suscitez l'expression de vos contacts (groupe, clients, usagers, public, collègues...). Comment ? A quelles fins ?
  • Vous dégagez les caractéristiques de chaque interlocuteur et vous adaptez votre communication en fonction.
  • Votre style de communication prend en compte et respecte l'image de marque de l'entreprise. Vous la mettez en cohérence avec l'expression des besoins de votre clientèle.
  • Vous vendez, convainquez grâce à vos écrits.
  • Vous fixez le moment, la durée et le ton des entretiens.
  • Vous savez clore un entretien.
  • Vous planifiez votre communication. Comment faites-vous ? Expliquez.
  • Vous concevez et animez des actions de communication auprès d'acteurs socio-économiques. Exemple
  • Vous sélectionnez la date, la durée, la date et les supports de communication. Vous analysez l'efficacité de la communication. Comment ?
  • Vous publiez des articles. lesquels ? Annexez-les.
  • Vous concevez des grilles de lecture. Expliquez.
  • Vous savez interpréter les styles de communication. A quelle fin ?
  • Vous travaillez votre respiration, votre voix (timbre, débit, intensité, intonation), votre phrasé (diction, rythme, silence, ponctuation, modulation, impact)
  • Vous vous entrainez en vue de votre oral de validation de vos acquis .
  • Vous étudiez les formes de langage (les non-dits) dépendants de la culture. A quelle fin ? Dans quelle circonstance ?
  • Vous savez rédiger sous différents modes rédactionnels. L'explicitation descriptive, puis analytique des faits susceptibles de produire les compétences et connaissance attendues par le diplôme visé est le mode rédactionnel propre à la VAE.
  • Vous maitrisez l'emploi de langues étrangères. Lesquelles ? A quel niveau ? Annexez vos attestations.