Bandeau-Image-VAE-Guide-Pratique


Curriculum Vitae
Quelques conseils de rédaction

Rédiger un CV est avant tout un exercice de français

Dans le cadre d'une Validation des Acquis, il est rédigé différemment de celui d'une demande d'emploi, car l'objectif n'est pas le même.

Le candidat vise un diplôme, pas un emploi et les attentes associées. L'expression des compétences et responsabilités sera exhaustive et non synthétique (au moins trois pages) et structurée selon chaque attendu du diplôme visé.

Le Livret de Recevabilité remplace souvent le CV, mais généralement les Universités et Ecoles l'exigent ce qui semble contradictoire.

ATTENTION :
Le jury portera autant son attention sur vos acquis de formation que sur les compétences acquises au fil du temps et le niveau de vos responsabilités (acquis de l'expérience).
La rédaction d'un CV impose la maitrise de la langue et l'esprit de synthèse. Ces compétences sont rares. Des décennies d'expérience nous l'indiquent. Cet obstacle est d'autant plus problématique, que la VAE est un exercice d'expression écrite.

Vous devez donc concentrer vos efforts de réflexion sur l' explicitation de vos compétences pratiques, théoriques, procédurales et relationnelles concordant avec chaque unité d'enseignement et le niveau du diplôme visé. Ce n'est pas simple principalement à cause d'obstacles dus aux ambiguïtés de langage employé. En conséquence, certains candidats sont éligibles sur le diplôme visé alors qu'ils ne devraient pas l'être et au final ils échouent, et d'autres devaient l'être, mais comme ils ne savent pas exprimer, ils sont pas reconnus aptes.

Des recherches lexicales s'imposent souvent pour relier les limites des champs de compétence et de connaissance fixées par le diplôme et les vôtres (matrice R.A.C.I.).

Appuyez-vous sur le référentiel du diplôme visé pour rédiger. Mettez vos acquis en cohérence avec chaque attendu. S'il y a trop d'écart entre les 2, soit il vous faudra compléter votre parcours VAE par une formation, soit il faut vous réorienter. Pour vous aider, utilisez des verbes-clés et cet inventaire des compétences génériques .

Un CV par compétences bien construit et réfléchi sera l'indice que le parcours de validation pourra être mené à bien, car vous saurez renseigner complètement le jury.

  • Indiquez l'intitulé de vos fonctions et le nom de l' Organisation qui vous emploie (employait). Soyez précis quant aux dates et au temps de travail. Des justificatifs sont demandés.
  • Précisez les secteurs d'activité. Voir les codes Rome .
  • Définissez vos responsabilités (seul responsable de...). Précisez si vous aviez un poste d'encadrant.
  • Listez les activités qui composent (ou composaient) chacune de vos missions en suivant ce schéma . Hiérarchisez en fonction de l' importance .
    Rédigez suivant ceette syntaxe : verbe(s) d'action + domaine d'activité ou processus + afin de... les résultats attendus ou objectifs .
    Autrement dit, énoncez vos principales connaissances et compétences théoriques, pratiques et procédurales requises.
  • Classez-les selon les pôles ou unités d'enseignement.
  • Inventoriez vos formations continues et autoformations. Annexez le référentiel des formations et vos sources documentaires. Il s'agit de savoir comment vous progressez. Soulignez les connaissances en lien avec le diplôme.
  • Eventuellement, énoncez les qualités professionnelles requises.
  • Insistez sur vos productions écrites et chiffrées, vos outils , méthodes et travaux (types de problématiques, les résultats obtenus), publications, brevets, prix et reconnaissances professionnelles...
    Vous annexerez les principaux documents probants .
  • Inventoriez vos contacts ( internes et externes ), précisez leur niveau.
  • Soyez contextuel au diplôme. Entrez dans le détail du cycle de vie d'un processus chaque fois qu'une de vos activités est référencée par le diplôme. Ainsi, vous montrez au jury votre parfaite connaissance du contenu de la certification visée.

A l'inverse passez rapidement sur les expériences qui n'ont pas, ou peu, de rapport avec le diplôme visé.

ATTENTION :
N'omettez pas les compétences dites transversales (compétences méthodologiques, cognitives, relationnelles, linguistiques transférables). Elles ne sont pas toujours évidentes à rendre visibles.


  • Toutes les expériences , professionnelles ou non, vos centres d'intérêt, en lien avec le diplôme, doivent être mises en évidence et précisées. Citez tout ce qui témoigne de votre culture du secteur d'activité concerné par le diplôme.
  • Il convient aussi de faire ressortir votre progression professionnelle (exemple : passage du niveau assistant au niveau responsable) et la cohérence de votre parcours. Enoncez les principales étapes du développement de vos responsabilités.

Appronfondissez, lisez :

Il peut être pertinent de rédiger un premier CV par pôles de connaissances et de compétences et un second montrant la complexité croissante de vos missions et activités.

Les langues vivantes
Parfois les candidats n'ont guère l'occasion de les utiliser dans leur vie professionnelle. Il se peut même que votre niveau remonte à l'école ou à l'Université, il y a 10 ou 20 ans de cela. Dans ce cas, avant de commencer votre démarche de validation, nous vous conseillons de vous inscrire à des cours de remise à niveau. Cette initiative exprimera votre motivation et le jury en tiendra compte.
Rassurez-vous, il est rare d'être interrogé dans une langue étrangère sauf si vous visez une licence ou master mention langues étrangères appliquées ou bien langues, littératures et civilisations étrangères par exemple.
Un niveau TOEIC , TOEFL , BULAT ou autre, est souvent exigé pour les diplômes niveau 1 et 2.

Lire aussi :
Lettre motivation
Contactez-nous si vous souhaitez une relecture critique

Voici un exemple de CV mal rédigé :
- Ouverture de notre entreprise
- Cours d'anglais, de maths, de sciences et de japonnais
- Gestion de la clientèle
- Création et distribution de la publicité
- Gestion de l'entreprise (facturation clientele, tableaux de gestion)

Notre correction
- Création de notre entreprise
- Définition du projet, des cibles (segmentation), du positionnement, de la différenciation, des offres de prestation après étude du marché.
- Définition du cadrage juridique, RH, commercial, financier (BFR, grille tarifaire)
- Rédaction du business plan, recherche de financement, négociation avec la banque
- Définition et mise en œuvre de la stratégie de communication. Sélection des canaux de diffusion, des messages
- Mise en œuvre et exploitation d'une démarche qualité
- Création et exploitation des outils de contrôle de gestion, de tableaux de bord de toute nature
- Définition des approches pédagogiques et didactiques différenciées. Création des supports de cours et d'évaluation. Animation des séances et séquences de cours
- Gestion des relations externes : partenaires, clients, fournisseurs, académie
.

Votre message devient plus révélateur et professionnel.